Pause café

90% d'ente nous boivent du café. Mais il est accusé de bien des maux : cancers, troubles cardiaques, élévation du cholestérol. Faut-il croire toutes ces rumeurs ?

La substance active dans le café est la caféine, que l'on retrouve dans le thé, le cacao et les boissons au cola, mais en quantité moindre. Elle parvient au cerveau en cinq minutes, sa concentration sanguine est maximum une heure après ingestion et ses effets durent de 3 à 7 heures. Ses actions varient en fonction des individus et de la dose. Le café ROBUSTA est deux fois plus riche en caféine que l'ARABICA.

Action sur le système nerveux

Le café est stimulant. Il accroit la vigilance et améliore les performances. Mais il a une action défavorable sur le sommeil, il retarde l'endormissement, accourcit la durée du sommeil qui est de moins bonne qualité. Surtout chez les consommateurs occasionnels de café.

Action sur le système cardio-vasculaire

Le café n'est pas mauvais pour le coeur, ne fait pas monter la tension artérielle et ne provoque pas de troubles du rythme cardiaque. En revanche, chez les personnes souffrant déjà de troubles du rythme, il est préférable de consommer du décaféiné. Le café a été accusé de faire monter le taux de cholestérol. En fait, seul le café bouilli augmente le mauvais cholestérol "Café bouillu café foutu". Il est recommandé de ne pas boire de café turc, de ne pas réchauffer le café et d'éviter les cafetières à piston.

Action sur le système digestif

Ce n'est pas un hasard si nous le dégustons après le repas. Il favorise la digestion en augmentant les sécrétions salivaires et celles de la vésicule biliaire. Il facilite aussi le transit intestinal. Mais chez certaines personnes sensibles, il peut provoquer des brûlures d'estomac par augmentation de l'acidité gastrique.

Autres effets sur la santé

Le café a une action bénéfique sur les maux de tête. D'ailleurs, la caféine entre dans la composition de nombreux médicaments anti-migraineux.
Il stimule notre système respiratoire et dilate nos bronches. Il peut avoir un effet bénéfique chez les asthmatiques.
Il augmente nos dépenses énergétiques et, s'il existe aux Etats-Unis des produits à base de caféine dans les rayons de produits amincissants, les études ne démontrent pas de réels effets sur la perte de poids.

Moins de 2 calories. Le café n'est pas calorique mais apporte du magnésium, du calcium, du potassium et des vitamines.

Source de l'article Vous et votre santé par Brigitte Milhau, médecin