Le chocolat, sans modération

Pour certains d'entre nous, c'est toute l'année la saison du chocolat. Pour d'autres, Noël est une occasion d'en déguster, de toutes les couleurs et sous toutes les formes.
Pour mériter l'appellation, le chocolat doit être composé de cacao et de beurre de cacao.
Le cacao est une substance complexe, formée d'au moins 800 molécules diffférentes, dont une trentaine sont identifiées. Parmi celles-ci, on trouve la caféine, en moindre quantité que dans le café. Grâce à elle, mais aussi à la théophylline et à la théobromine, le chocolat a des effets toniques. Il favorise l'éveil et améliore la vigilance, c'est un excellent psycho-stimulant. Tout le monde connaît, dans son entourage, une personne qui, au moindre problème, se jette sur la tablette. Elle n'a pas tort, la phényléthylamine du chocolat fait secréter par l'organisme des endorphines qui ont un effet anti-dépresseur.

Source de l'article Vous et votre santé par Brigitte Milhau, médecin

Riche et énergétique

143

Du point de vue nutritionnel, le chocolat est très calorique, il est à déconseiller chez les personnes ayant des problèmes de poids: 100 grammes apportent autant de calories qu'un cornet de frites. En revanche, comme il est très énergétique, il est indiqué chez les sportifs et les enfants. Il est d'ailleurs riche en lipides et en sucre.
Un chocolat allégé à moins de sucre mais...plus de graisse. Le chocolat est riche en minéraux, notamment en fer, calcium et magnésium, réputé pour son effet antistress et son action bénéfique sur le sommeil.
Puissant anti-oxydant, le chocolat se conserve facilement grâce à sa richesse en flavonoîdes qui s'opposent à la rancification de ses graisses. Cela a donné une idée à des chercheus américains. Le chocolat peut-il avoir un effet anti-oxydant, de lutte contre le vieillissement prématuré? La réponse semble être oui. De plus, il est riche en vitamine E qui est un des meilleurs anti radicalaires. Du chocolat pour rester jeune? Jeanne Calment avait un faible pour le chocolat.
Les études faites chez de gros consommateurs de chocolat (400 à 500 grammes par jour), prouvent qu'il ne provoque pas de "crise de foie" et qu'il n'est pas responsable de poussées d'acné. En revanche, chez 70% des migraineux, il serait un des facteurs déclenchant une crise.
Et comme tous les aliments sucrés, il favorise la carie dentaire.

Composition moyenne des chocolats (100g)

Protides Lipides Glucides Calories
Chocolat Noir 6 27 54 490
Chocolat au Lait 8 32 54 520
Chocolat light 6,5 45 16 501
Poudre de Cacao 6 5 81 390