L'oeil humain est un instrument hautement perfectionné

L'oeil humain est un instrument d'optique hautement perfectionné, mais comme tout instrument de précision, il est fragile.

Bien manger pour bien voir

Pour bien voir les couleurs, il faut les manger ! Tous les fruits et légumes riches en couleurs sont bons pour les yeux. Tout ce qui est rouge (raisin, donc vin, cerises, betteraves, cassis, etc...), est riche en flavonoïdes qui ont une action bénéfique sur les capillaires. Tout ce qui est jaune-orangé (carotte, abricots, citrouille, etc...) contient souvent des caroténoïdes qui protègent du cancer et améliorent la vue. Tout ce qui est bleu ou violet (myrtille, cassis, etc...) contient des tanins et des pigments bénéfiques (anthocyanosides) pour la rétine.

Si la myopie et l'hypermétropie sont d'origine génétique et ne dépendent pas de l'âge

Les années vont venir fragiliser ce merveilleux instrument.

carottes
vision
myrtilles

Vers la quarantaine, la vision de près se dégrade et c'est la presbytie. Vingt ans plus tard, c'est le cristallin qui s'opacifie constituant la fameuse cataracte. cette opacification brouille l'image et en diminue l'intensité : tout le champ visuel devient flou. Elle peut entraîner une quasi cécité.

Si la cataracte peut-être traitée chirurgicalement, les médecins sont en revanche démunis face à la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA). Cette dégénérescence de la macula crée un "trou" au centre de l'image. Les personnes atteintes conservent une vision périphérique mais elles perdent toute vision centrale, la plus précise, celle qui permet de lire et reconnaître les visages.

En vieillissant, la vision crépusculaire s'altère également. Les cônes (petites cellules de la rétine qui font la vision des couleurs) peuvent se dégrader aussi bien que les bâtonnets (vision latérale, noir et blanc et crépusculaire).

Enfin un phénomène très répandu et auquel la médecine n'a pas encore de solution miracle : la résistance à l'éblouissement qui tend à diminuer avec l'âge (et avec l'alimentation de mauvaise qualité°.

Traitement classique

Les traitements classiques permettent de pallier beaucoup de maladies des yeux, allergiques ou infectieuses. La chirurgie et le laser ont changé la vie de millions de gens pour les problèmes de décollement rétinien, de cataracte, de glaucome. Plus récement la chirugie de la myopie s'est révélée efficace pour mettre au rebut lunettes et lentilles.

Soigner les yeux par les plantes

La phytothérapie possède des plantes très bénéfiques pour les rétines et les cristallins. La carotte et la myrtille ont une action sur tous les paramètres de la vision (surtout nocturne) grâce à leur teneur en vitamines et en bêta-carotène. Le cassis détoxifie et agit comme anti-inflammatoire sur les conjonctives et les cristallins. Ces plantes ainsi que les baies de myrtille agissent très bien contre l'éblouissement et la fatigue oculaire des travailleurs sur écran et de ceux qui conduisent la nuit.

Votre ordonnance phyto

Contre les éblouissements, la fatigue oculaire et la mauvaise vision crépusculaire ou nocturne : myrtille et carotte, 1 gélule de chaque matin, midi et soir en cure de 20 jours par mois.

Contre les conjonctives fragiles ou une cataracte un peu opacifiée (en attendant l'intervention) : ajoutez 1 gélule matin et soir de cassis.

Source de l'article La santé par les plantes, Dr Daniel Scimeca et Dr Max Tétau