Conseils anti-fatigue, la fatigue chronique n'est pas une maladie.

La fatigue chronique n'est pas une maladie.Chaque année, c'est la même chose, un demi-million de français consultent leur médecin parce qu'ils se sentent fatigués. Il suffit pourtant de quelques astuces pour y remédier.

L'equilibre se fait dans l'assiette. La fatigue trouve parfois son origine dans une alimentation insuffisante ou déséquilibrée. Préférez les aliments réputés pour lutter contre la fatigue:

Mettez de la viande, riche en fer, au menu au moins trois fois par semaine.Si vous aimez le foie, n'hésitez pas : il est riche en fer et en vitamines anti-fatigue du groupe B.
Tout les jours des fruits et des légumes riches en vitamines : orange, kiwi, banane,cresson, chou, épinard...
Mangez des fruits de mer, peu caloriques et riches en magnésium, indispensable à l'énergie cellulaire.
Les aliments à éviter, tout ce qui est trop gras, trop sucrés, l'alcool, l'excès de café. Les graisses ralentissent la digestion et génèrent une perte de tonus. Limitez les sodas et pâtisseries, tout comme certain alcool, une forme concentrée de glucide qui produit le même effet que le sucre. Mais rien ne vous interdit d'en consommer de temps en temps ou modérément.
Seuls les abus sont dangereux. Vous pouvez vous offrir une portion de frites si, vous rééquilibrez votre alimentation avec des fruits et légumes ainsi que des plats maigres comme du poisson. Évidemment, tous ces produits à éviter, consommés en excès et trop fréquemment, nuisent à la ligne et à l'énergie.

Quelques règles à respecter

Modérément sur le café. Le café est un faux allié, car s'il nous aide à tenir le choc, il produit des effets similaires que le stress sur tout l'organisme. Le café tout comme le thé et le cola sont des excitants qui vous procurent un coup de fouet momentané. Mais souvent succèdera une phase d'abattement. En outre, le café accroît la tension nerveuse, source de fatigue elle aussi.
Buvez beaucoup d'eau. N'oubliez pas de boire de l'eau ( au moins 1 litre 1/2 par jour ) vous éliminerez ainsi les toxines qui, accumulées dans l'organisme , fatiguent.
Aérez-vous le plus possible à la lumière. Sortez dehors au moins une demi-heure par jour. La lumière naturelle vous stimulera .

Diminuez le tabac, En réduisant les capacités pulmonaires et respiratoires, en diminuant la quantité d'oxygène dans le sang, le tabac, s'il semble donner un coup de fouet, exerce surtout des effets pervers : il fatigue l'organisme, provoque une vasoconstriction ( diminution du calibre des vaisseaux sanguins qui limite l'arrivée du sang dans les membranes ).
Savoir s'arrêter, s'asseoir, souffler : tout le monde en a besoin. Prenez le temps de vous occuper de vous, dorlotez-vous. Prélassez-vous dans un bain chaud et parfumé, un repose-tête si possible gonflable sous la nuque, avec une bonne musique.
Ne sautez aucun repas,car vous ressentirez des baisses d'énergie et devrez lutter pour ne pas vous assoupir. Mais à l'inverse, évitez aussi les excès de nourriture qui surchargent l'organisme et l'épuisent. Quant au dîner, il ne doit pas être trop copieux pour ne pas perturber votre sommeil. Il ne doit pas être trop léger pour autant, car la faim pourrait vous réveiller. Un bon truc : mangez un peu de féculents, ils ont des vertus soporifiques !